VIDÉO – Rénovation des cités minières : mon intervention au conseil régional

Au conseil régional des Hauts-de-France, Autre

Retrouvez mon intervention sur la rénovation des cités minières lors de la dernière séance du Conseil Régional des Hauts de France ⤵️

La délibération ⤵️

« On dit parfois que les promesses n’engagent que celles et ceux qui les croient.

Notre rôle d’élu local est trop souvent de devoir être vigilants et proactif pour que l’État tienne les siennes.

Car la belle promesse de 2017, nous, habitants du Bassin Minier, nous y avons cru et voulons continuer à y croire.

Oui, en 2017, l’État nous a fait une promesse.

Celle de changer la vie des habitants du bassin minier du Nord et du Pas-de-Calais.

Plus qu’une énième perfusion, l’urbaniste Jean-Louis Subileau, dans son fameux rapport de 2016 dont s’est inspiré cette promesse, proposait un vrai électrochoc.

Car l’ERBM (Engagement pour le renouveau du Bassin minier) ne propose pas juste aux habitants du territoire de simplement rénover leur maison s’ils habitent dans une cité minière retenue dans le projet.

L’ERBM a vocation à transformer le cadre de vie, l’ambiance, l’atmosphère de tout un territoire, qui croyez moi en a bien besoin.

De « Promouvoir un nouvel art de vivre urbain », pour reprendre les mots exacts du rapport Subileau.

C’est le but de cette délibération cadre par laquelle la Région s’engage, au-delà de tout ce qui a déjà été fait et doit continuer pour la rénovation des maisons, à mobiliser 200 Millions d’euros conjointement avec l’État pour la rénovation urbaine, c’est-à-dire pour le cadre de vie.

Cela n’a pas été un long fleuve tranquille

Cela a pris beaucoup trop de temps.

Mais au moins l’élection présidentielle aura-t’elle eu l’intérêt de forcer l’État à se réengager et à accélérer.

Elle aura également permis à la Région de faire de même, à parité, pour répondre à l’urgence que notre Assemblée avait pointé en adoptant une motion de mon collègue Bernard Baude sur le sujet il y a qq mois.

Avec cette motion, nous actons que la région mettra 100 millions sur la table, en miroir des 100 millions fléchés par l’Etat pour l’aménagement des espaces publics, en plus de ce qui a été fait sur le logement.

Les collectivités locales auront bien sûr à trouver les sommes restantes.

Quelques remarques à ce sujet :

1. Je souhaite vous faire part de mon inquiétude sur l’état des finances des collectivités locales, amenée à s’aggraver avec la flambée des prix de l’énergie qui ne plombera pas que le budget des particuliers.

J’espère que les villes concernées par l’ERBM, qui ne sont pour la plupart pas des communes spécialement riches, bien au contraire, auront les moyens de co-financer les projets, condition pourtant indispensable à leur aboutissement

2. Le Premier Ministre Bernard Cazeneuve, lors de sa venue avait évoqué 1 premier triennal, qui pourrait être suivi de 2 autres.

35 premières cités ont donc été sélectionnées dans le cadre du 1er triennal, mais d’autres attendent.

Sur notre agglomération de la CAHC par exemple, on avait déterminé une première série de 5 cités minières.

Mais on en avait également mentionné d’autres dans la délibération, pour les flécher comme concernées par le 2ème triennal : je pense par exemple à la Cité Foch à Hénin-Beaumont, ou la Cité Cornuault à Evin-Malmaison.

Que peut-on dire aux habitants de nos cités minières ?

Devons-nous comprendre que ce 2è triennial ne viendra jamais? Ou alors sous forme de liste complémentaire comme un lot de consolation ?

3. Enfin, l’ERBM, je l’ai dit en introduction, ne devait pas se limiter au logement mais changer la vie des gens.

Si on veut vraiment rester dans l’esprit du rapport, il faut s’attacher très largement au cadre de vie général, à la culture, aux conditions de la diversification du peuplement des cités minières, comme le précisait le rapport Subileau, afin de réduire leur image de « poche de pauvreté ».

Cela ne peut se résumer à s’occuper des trottoirs, voiries et des lampadaires.

Et ma crainte, vu le manque de financement même avec ces 200 millions d’euros, c’est que les projets s’y résument, au détriment des équipements collectifs nécessaires à une réhabilitation globale de ces cités.

Un grand merci, en tout cas, aux élus et aux services de notre Conseil Régional pour leur investissement.

Nous voterons pour cette délibération.

Et pour le Bassin Minier, on continue ! »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s