Journée de la femme – Cherchez l’erreur !

Hénin-Beaumont, Humeur, Législative 2012, Nord-PdCalais, Prises de position

Demain 8 mars, c’est la journée de la femme. L’occasion, à l’approche des élections, de faire le point sur la situation des femmes dans la politique locale…. et le résultat n’est pas brillant!

La population Hénin-beaumontoise compte 52% de femmes.

Jusqu’ici, tout est normal… Le problème, c’est la manière dont elles sont représentées en politique!

> > > Au Conseil Municipal, l’équilibre paritaire est respecté, grâce au scrutin proportionnel de liste qui garantit l’élection d’autant de femmes que d’hommes.
> > > Mais lorsque l’on se penche sur la communauté d’agglomération Hénin-Carvin, le bât blesse: sur 47 conseillers communautaires, seules 11 sont des conseillères communautaires (soit à peine un peu plus de 23%). Et sur 14 vice-présidents, une seule femme, la maire de Bois-Bernard (soit seulement 7% de femmes).


> > > La situation du Conseil Général du Pas-de-Calais n’est pas beaucoup plus enviable, avec seulement 9 conseillères générales sur un peu plus de 77 élus (soit 11,68% d’élues), et seulement 2 femmes sur les 14 vice-présidents (14,2).

Si les analyses avaient porté sur la représentation des jeunes, elles auraient été encore plus alarmantes, mais l’occasion veut que l’on ne se concentre sur les femmes! L’enseignement à tirer est de toute manière le même: nos instances manquent cruellement de diversité, du fait à la fois de certains modes de scrutin – et la réforme territoriale prévue pour 2014 ne devrait rien arranger -, et du manque de volonté politique de la plupart des partis à changer la donne. Comment s’étonner, dès lors, que beaucoup se désintéressent de la politique, ne se sentent pas représenté-e-s, voire pire, ne se sentent plus concerné-e-s?

Les échéances électorales de 2012 ne laissent guère présager d’amélioration:

> > > En ce qui concerne l’élection présidentielle: sur les 5 candidats susceptibles de faire les meilleurs scores, une seule femme (Marine le Pen), dont les prises de positions sur l’avortement laissent clairement apparaître qu’elle est loin de défendre la cause des femmes
> > > Pour ce qui est des législatives, la plupart des partis préfèreront une fois encore payer de lourdes amendes plutôt que de se conformer à la loi sur la parité du 6 juin 2000. Pour mémoire, sur les 14 députés sortants du Pas-de-Calais, on ne compte que 3 femmes.

Face à cette réalité, Europe Ecologie Les Verts se mobilise à chaque élection

Pour que la parité soit respectée, dans les candidatures mais également au niveau des résultats. Et les chiffres montrent que oui, avec de la volonté politique, c’est possible!

>>> Groupe écologiste au Sénat: 5 hommes, 5 femmes (50%, contre 22,13% en moyenne dans les autres groupes politiques)
>>> Parlementaires EELV de la région: 100% de femmes (Marie-Christine Blandin, Sénatrice du Nord, et Hélène Flautre, Députée Européenne du Pas-de-Calais)
>>> Candidats EELV aux législatives de juin 2012 dans le Pas-de-Calais: 50% de femmes
>>> Candidats EELV aux législatives de juin 2012 en France: 50% de femmes, toutes circonscriptions confondues, et 50% de femmes également si on ne considère que les circonscriptions gagnables

Avec Europe Ecologie Les Verts, renforçons la représentativité des institutions!

Régine Calzia, Responsable du groupe EELV Hénin-Beaumont
Marine Tondelier, Candidate EELV aux législatives à Hénin-Carvin

Quel est le féminin de « candidat »? Ben suppléante, voyons!

Avec les jeunes écologistes, Humeur, Social

Aujourd’hui, c’est la journée internationale de LA femme… Et à quelques jours des élections cantonales, et bien forcément, ça interpelle…

Pourquoi ça interpelle?

Tout simplement parce qu’aujourd’hui, seulement 12,5% des conseillers généraux sont des femmes. Et parce que deux conseils généraux (l’Ariège et le Tarn-et-Garonne) se paient même le luxe de ne compter AUCUNE femme parmi leurs élus! #scandale

Cela est d’autant plus inquiétant que la réforme territoriale adoptée l’année dernière à l’initiative du gouvernement risque d’aggraver le problème de représentativité des collectivités locales, puisque les conseillers régionaux – qui sont pour l’instant pour 48% des conseillEREs grâce à l’obligation d’alterner hommes et femmes sur les listes – devraient à partir de 2014 devenir des conseillers territoriaux, élus selon les mêmes modalités que les actuels conseillers généraux.

Fini donc la diversité en politique. Et exit le début de biodiversité parmi les élus: les jeunes, les femmes, les partis minoritaires, déjà bien peu présents dans les assemblées locales, le seront encore moins. Et l’Observatoire de la Parité prévoit d’ailleurs que les conseillers territoriaux seront à 82,7% des hommes – soit seulement 17,3% de femmes- en 2014. Si ça n’est pas de la régression, je ne sais pas ce que c’est!

A l’heure où:

–> La différence moyenne de salaire entre un homme est une femme est de 27%

–> La différence de rémunération à diplôme et compétence égale est de 10%

–> 80% des salariés qui vivent avec 750€ par mois sont des femmes

–> Le partage des tâches ménagères est encore largement sexué sans que cela ne soit justifié par une différence

–> Une femme sur 10 est victime de violences conjugales


Comment faire progresser l’égalité et l’homme et les femmes dans notre société lorsque les politiques sont principalement élaborées et votées par des hommes ? (les femmes n’occupent que 18,5% des sièges à l’Assemblée nationale et 21,8% au Sénat).

 

 


Une société ne peut pas être paritaire, ni même tendre vers l’égalité entre les sexes, lorsqu’elle est gouvernée selon un modèle patriarcal. Le problème ne se cantonne bien sûr pas aux assemblées politiques, mais concerne également les conseils d’administrations, les équipes dirigeantes des entreprises et des administrations, etc.

Europe Ecologie est aujourd’hui le seul parti à mettre en place la parité en interne (dans ses instances) et en externe (dans ses candidatures aux élections): l’égalité entre Hommes Et Femmes, ON LE DIT, ON LE FAIT – Copyright EELV Languedoc Roussillon 😉

J’ai la chance d’appartenir à ce parti qui laisse une place aux femmes et les encourage à s’investir . Mais ce n’est pas le cas de tout le monde, ce pourquoi il faut se mobiliser!

Hier, les Jeunes Ecologistes ont diffusé un communiqué de presse (que je vous invite à lire ici) intitulé « Quel est le féminin du candidat ? La suppléante ! ». Ce matin, la blague était reprise sur France Info et sur France Inter par Pascale Clark! Cet après-midi, nous distribuerons dans toute la France des tracts alertant sur le manque de représentativité de nos assemblées délibérantes.

Peut-être ces tracts (et le visuel ci-dessus) incitera des filles à s’engager et à nous rejoindre?

Je l’espère en tout cas 🙂

C’est ici que ça se passe (bouton adhérer en dessous du logo à droite)

http://www.jeunes-ecologistes.org/